Login
Pseudo :
Pass :
 Enregistré
S'enregistrer
Perdu votre Pass ?
Message
 recrutement Adiash
Adiash le 21/01/2019 à 21:07
 Modèle de demande de...
YuNa le 26/07/2018 à 19:03
 plugin SkinsChooser ...
LARO le 16/09/2017 à 14:18
 Plugin RETAKE CS-GO
LARO le 16/09/2017 à 14:13
 Déconnecté par VAC A...
LARO le 15/09/2017 à 18:52
Forum

Battlefield 4 | NoFrag 
Index du Forum -> FPS -> BF3 ET 4
AuteurMessage
France.gif LARO
général

Messages : 176
Inscrit(e) le: 04/10/2008
Posté le 16/10/2013 07:41  
Battlefield 4 | NoFrag



Nos premières impressions sur Battlefield 4 - 17min de solo en vidéo

Pour l'annonce de Battlefield 4, Electronic Arts a invité plus de 300 journalistes européens à Stockholm, et probablement autant de Grands Reportes américains à San Francisco. Malheureusement, tout ce que nous avons pu voir, ce sont 17 minutes tirées du prologue de la campagne solo, suivies de trois brèves conférences organisées par les développeurs. Nos impressions :

Si cette vidéo vous rappelle quelque chose, c'est normal, EA nous avait fait le même coup lors de l'annonce de BF3. Souvenez-vous, à l'époque on se glissait dans une cave pour désamorcer une bombe, on enchainait sur un peu de corps à corps en QTE, puis on rampait sur un toit pour éviter les balles d'un sniper qu'on explosait au lance-roquette et tout ça finissait par un tremblement de terre.

Le prologue de Battlefield 4 se déroule à Bakou, capitale de l'Azerbaïdjan


Le prologue de Battlefield 4 est très similaire : vous débutez pris au piège dans une voiture qui s'enfonce lentement dans un lac ce qui vous oblige à exploser le pare-brise à coup de revolver, sacrifiant ainsi la vie d'un des gars de votre squad incarcéré sous un siège. Fondu au noir, flashback quelques heures plus tôt : petite balade dans les couloirs d’une école, vous retrouvez votre squad, quelques tirs par la fenêtre pour aider un de vos potes, vous vous échappez dans la forêt (?!) Votre objectif consiste ensuite à rejoindre le toit d’une usine pour vous faire extrader, mais manque de bol, les ennemis déboulent, un coup de railshooter, vous chopez une voiture, une cinématique et hop, vous voici au fond du lac. Tout ceci se trame sur une intrigue dans laquelle Chine et Russie sont sur le point de déclencher une nouvelle guerre mondiale.
Le prologue de Battlefield 4 est très similaire : vous débutez pris au piège dans une voiture qui s'enfonce lentement dans un lac ce qui vous oblige à exploser le pare-brise à coup de revolver, sacrifiant ainsi la vie d'un des gars de votre squad incarcéré sous un siège. Fondu au noir, flashback quelques heures plus tôt : petite balade dans les couloirs d’une école, vous retrouvez votre squad, quelques tirs par la fenêtre pour aider un de vos potes, vous vous échappez dans la forêt (?!) Votre objectif consiste ensuite à rejoindre le toit d’une usine pour vous faire extrader, mais manque de bol, les ennemis déboulent, un coup de railshooter, vous chopez une voiture, une cinématique et hop, vous voici au fond du lac. Tout ceci se trame sur une intrigue dans laquelle Chine et Russie sont sur le point de déclencher une nouvelle guerre mondiale.



Les images de BF4 sont aussi belles que celles de BF3, sauf qu'elles sont beaucoup moins retouchées.

Un solo qui tente (timidement) de se rapprocher du multi

Concentrons-nous plutôt sur le gameplay : les développeurs ont tenté de donner plus de liberté au joueur, bien qu’on puisse difficilement en juger à partir de ce prologue très linéaire et riche en pseudo-cinématiques. Tout ce que nous avons vu, c’est qu’il est à présent possible d’ordonner à votre squad de faire un tir de suppression sur un véhicule ennemi pour le flanquer afin d’abattre le chauffeur et le tireur, puis de voler le buggy pour poursuivre la mission en voiture. Mais si vous êtes bourrin, vous pouvez également balancer une grenade sous la bagnole ennemie pour tout péter.

Les développeurs nous promettent donc plus de liberté d’action, mais la vidéo nous montre pour l'instant un level design très linéaire et bourré de scènes scriptées censées reproduire l’ambiance cinématographique d’un film hollywoodien. Par exemple, alors que vous grimpez dans un ascenseur, un hélico ennemi tire une roquette faisant s’effondrer le bâtiment. Un de vos potes coincé sous les décombre vous supplie alors de lui amputer la jambe avec votre couteau de survie, car vois-tu, « le loup, quand il est pris au piège, se ronge la patte pour s’échapper. » Cliché : 1, crédibilité : 0.

Quoiqu’il en soit, l’intention d’incorporer la liberté du multi dans la campagne solo est louable, mais on doute que DICE ose proposer des niveaux aussi ouverts que ceux du premier Bad Company. Le Game Director du solo et le directeur artistique nous ont bien expliqué que l’objectif consistait avant tout à concevoir un jeu avec du drama, des scènes mémorables, un scénario centré sur vous et votre squad, et une grosse ambiance basée sur la symbolique, le contraste entre la beauté et l’agressivité du monde, et tout un tas de conneries dans le genre, mais c’est à peine si DICE a évoqué le gameplay dans la conception du level design.



Le soleil et les lens flares sont toujours aussi éblouissants

Le Frostbite 3

Finalement, à part cette scène où le joueur ordonne à son squad de faire un tir de suppression pour contourner l’ennemi et lui voler son véhicule, ce que nous avons vu du prologue de BF4 ressemblait fort à la campagne solo de Battlefield 3. La principale différence repose dans l’utilisation du Frostbite 3 dont le développement a débuté en 2011. Cette nouvelle version du moteur met le paquet sur la gestion des ombres, des éclairages, des reflets, mais également sur la physique des tissus, l’apparence des différents matériaux et la multiplicité des particules (poussière, brouillard, fumée) qui voltigent suivant la vitesse du vent ou du souffle produit par le rotor d’un hélico. Le résultat est très convaincant, comparable à ce qu’on peut voir dans Crysis 3, mais ne vous attendez pas non plus au choc que vous avez pu éprouver en découvrant les premières vidéos de BF3. Les graphismes de BF4 offrent une belle évolution, mais pas une révolution.

Plus intéressant, nous avons pu observer le joueur exploser quelques murs au lance-grenade. Carl Almgren, le Senior Dev. Director en charge du moteur, nous promet que la destruction sera plus évoluée que dans les précédents Battlefield, que ce soit pour le solo ou le multi. Ceci dit, méfiance, car DICE nous promettait la même chose pour BF3 alors qu’il est impossible d’y détruire un bâtiment comme dans BFBC2. DICE annonce aussi une IA plus apte à réagir à son environnement et de nouvelles animations permettant aux PNJ de réaliser plus d’actions.


Appuyez sur E pour lui amputer la jambe avec votre couteau de survie

Pas de SDK prévu
Alors que la présentation se terminait et que les mégères suédoises vociféraient « no question allowed », j’ai tout de même réussi à coincer Carl Almgren pour lui tirer les vers du nez sur une question qui obsède nombre d’entre vous. Comme il se vantait des progrès du Frostbite 3 qui propose à présent un workflow bien plus simple et un éditeur temps réel « what you see is what you play », je lui ai demandé s’ils étaient à présent en mesure de sortir un SDK. Réponse de l’intéressé : « en théorie c’est possible, mais pour l’instant nous n’avons pas planifié de sortir des outils d’édition. » C’était à prévoir !

Au final, il n’y a pas grand chose à dire de ces 17 minutes tirées du prologue de la campagne solo. Le jeu est plus beau, nous avons pu voir un level design un poil plus ouvert, mais ce n’était qu’une mise en bouche et EA va devoir nous montrer beaucoup plus pour nous convaincre de l’intérêt de cette nouvelle campagne… Ou alors, nous donner ce que nous attendons tous : des infos et des vidéos du multi !

Source : http://www.nofrag.com/2013/mar/27/42548/

Edité par LARO le 16/10/2013 08:22
Revenir en haut | _PERMALINK
Tribune Libre
Crow
19/12/17 10:44
Salut , petit message d'un ancien . Merci laro .
merlin
30/11/17 12:04
salut a tous
laro
04/10/08 17:55
Bienvenue communauté des [T-N-T]




_TYPESECCODE :




Smilies